Le tuffeau

Arrivée dans la région depuis 2008, j’ai fait la rencontre avec cette belle pierre de tuffeau. Profondément écologiste, j’ai choisi de sculpter cette pierre d’une part pour m’enraciner dans ma région (j’utilise aussi du bois – comme support esthétique à certaines sculptures, principalement des ceps rapportés des vignes par mon mari devenu vigneron), et d’autre part pour utiliser cette pierre venue à moi, cette belle pierre blanche et chaude, tendre, lumineuse et douce.

 

La pierre de tuffeau est dure et tendre à la fois. Elle est très cassante, il faut des doigts de fée pour la travailler ! Et aussi rester dans des formes compactes.

 

C’est une pierre calcaire tendre issue des sédiments déposés pendant l’ère secondaire au crétacé supérieur, durant le turonien (d’où vient le nom de la ville de Tours), il y a 90 millions d’années.

Elle est de couleur blanche à jaune, à grain fin. Elle contient de nombreuses incrustations d’ocre, de « blanc » (difficile à sculpter) et de « gris » (trop dur).

 

On la trouve dans la vallée de la Loire, en Touraine et en Anjou. Elle a été employée dans la construction des villages de la région et notamment des châteaux de la Loire. 

 

Le terme tuffeau est dérivé d’une autre pierre calcaire appelée tuf. 

 

Sur nos bords de Loire, le tuffeau porte de nombreuses symboliques : cette de notre territoire – notre sous-sol -, de notre terroir – notre sol – (vins), ainsi que notre patrimoine (les châteaux de la Loire).



tuffeau